Accueil

Intervention

Honoraires

Presse

Le Cabinet de Maître David Alexandre, avocat à Bordeaux, fixe l’ensemble de ses tarifs de manière claire et en parfaite transparence avec ses clients. Lors du premier rendez-vous un devis et une convention d’honoraires sont arrêtés.

Honoraires

La convention d’honoraires fixe le montant de la rémunération qui sera due pour l’intervention du cabinet pour la mission confiée par le client. Ce dernier est donc parfaitement informé de ce qu’il devra débourser pour l’intervention de Maître David ALEXANDRE pour la défense de ses intérêts, et ce en amont de tout engagement de procédure. Bien qu’ils puissent êtres fixés sur un taux horaire déterminé dès le début du dossier, les honoraires sont généralement déterminés de manière forfaitaire pour l’ensemble de la mission de l’avocat. Le client sait donc parfaitement ce qu’il a à débourser pour que le cabinet se charge de sa défense et pour l’ensemble de la procédure.

Par ailleurs, selon la nature de l’affaire un honoraires de résultat pourra être arrêté. Il s’agit d’une somme fixée en fonction des sommes perçues par le client grâce à l’intervention de l’avocat sur la base d’un pourcentage fixé à l’avance par rapport au résultat obtenu. Qu’il s’agisse d’un honoraire forfaitaire simple ou d’un honoraire de résultat, son montant ou pourcentage sont fixés dès le départ de la procédure.

Les honoraires sont payables par provisions successives, au fur et à mesure de l’avancement de la procédure. Par ailleurs, le client peut faire valoir une assurance de protection juridique pour régler tout ou partie des honoraires dus à l’avocat. Il lui appartient d’effectuer les démarches auprès de son assureur de protection juridique. D’autre part le cabinet accepte d’intervenir au titre de l’aide juridictionnelle pour les justiciables y étant éligibles.

Enfin, les honoraires et frais payés pour la défense de vos intérêts dans une procédure judiciaire peuvent être recouvrés contre la partie perdante lorsque cette dernière est condamnée à vous payer une somme au titre de l’article 700 du code de procédure civile ou de l’article 475-1 du code de procédure pénale.